qe faisons nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

qe faisons nous

Message par Pascal MdB le Ven 13 Nov - 16:24

Chers Pères, chers fidèles, chers amis,

Aujourd'hui, deux ans après l'élection aux forceps de Mgr Job de Telmessos, chacun a bien compris ce qui se trame.
Jour après jour, il est clair, il est certain, il est avéré que l'Archevéché des paroisses de tradition Russe en Europe Occidentale fait l'objet d'un projet délibéré de déstabilisation, pour ne pas dire de destruction, en vue de sa dissolution ou de sa disparition pure et simple. Mgr Job, a été "recruté" à dessein -et en toute connaissance de ses caractéristiques personnelles- pour ce faire ; ses méthodes autocratiques -totalement étrangères à l'enseignement des Évangiles- sont mises en oeuvre de façon réfléchie et coordonnée et la déconstruction est à l'oeuvre jour après jour, .
Nous pouvons courir derrière chacune des ses provocations en réagissant systématiquement au coup par coup ; il sait, lui, où il veut nous acculer. Est-ce que nous savons, nous, ce vers quoi nous voulons aller ?
Nous pouvons avoir des réactions de combat démocratique, pour faire valoir notre opposition à ces méthodes, par l'intermédiaire de caricatures, de banderoles, de manifestations publiques, mais pourtant nous ne nous positionnons pas en tant que défenseurs des libertés, nous n'agissons pas pour obtenir la satisfaction de revendications, nous ne cherchons pas à faire valoir des droits démocratiques ....... non, nous sommes les fidèles de l'Église du Christ et en tant que tels nous constituons le corps du Christ.
Que voulons nous ? Nous devons avoir, nous aussi, une vision de ce que nous voulons devenir et de ce que nous ne voulons pas devenir.
Nous sommes -j'en ai bien peur- peu nombreux, mais vigilants et déterminés, nous pouvons avoir une grande force ; ne gaspillons pas notre énergie à combattre au jour le jour les mauvais coups d'un homme-il y en aura toujours plus et toujours avec un coup d'avance- mais cherchons ensemble les moyens d'affirmer l'identité propre de notre exarchat, de (re)définir sa spécificité et sa mission au sein de l'Église Orthodoxe, qui ne se résument pas à la perpétuation de la tradition russe.




Pascal MdB

Messages : 2
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 67
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Alexandra de Moffarts le Ven 13 Nov - 17:41

Je suis tout à fait d'accord avec vous! C'est exactement la question qu'il faut se poser.

Que faisons-nous pour garder notre archevêché dans sa spécificité et son identité propres? Que pouvons-nous faire?
Il y en a qui disent que nous n'avons aucune chance, es jeux sont faites entre 'les grands'
Je n'en suis pas convaincue.
Je pense que ce que nous devons faire maintenant, c'est une action publique, le plus publique que possible. Elle est déjà commencée.
Parlons de plus en plus fort. Devenons de plus en plus visibles. Disons qui nous sommes, ce qu'est l'Eglise pour nous. Profitons de chaque occasion qui s'offre, créons des occasions.
Devant 'les caméras' du monde entier, les 'grands' ne pourront pas nous détruire, tout simplement. Ils seront obligés de nous écouter et de tenir compte de nous. Parce que leur discours officiel n'est pas toujours différent du nôtre. L'ecclésiologie orthodoxe est conciliaire - sur le papier, en tout cas. Faire autre chose, de manière si manifeste, à la vue du monde entier, les discréditerait.
Sont-ils prêts à agir à la lumière du jour de manière si manifestement contraire aux dogmes qu'ils professent?

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Michel Mojaisky le Sam 14 Nov - 22:22

Tant que nous souhaitons, espérons, pouvoir rester sous l’omophore de Constantinople tout en préservant notre héritage, il semble essentiel de ne pas verser de l’huile sur le feu. Que savons-nous du rôle de notre Patriarche dans ce que nous subissons depuis 2 ans ? Souvenons-nous de ses paroles lorsqu’il est venu à Paris en avril 2012 – son attachement à notre archevêché, à l’institut S Serge ? Nous n’avons aucune raison de ne pas croire à sa sincérité.
Le patriarche a-t-il tellement du temps à nous consacrer, peut-on lui reprocher de faire confiance à des conseillers ? Bien entendu, nous pouvons imaginer autour de lui des ambitions ou des errements humains, parfois en toute « bonne » foi. Et même des situations échappant à ceux qui les ont initiées.
Malgré des moments difficiles nous avons pu exister – notre Archevêché a pu rayonner - grâce à Constantinople. Malgré les temps que nous vivons aujourd’hui, nous devons rester reconnaissants et ne pas compromettre les chances – elles sont réelles – de revenir à une situation normale.
Je ne sais pas très bien ce qu’il faut faire lors de la prochaine venue du Patriarche en Europe. Mais certainement pas soulever des pancartes qu’il ne lira sans doute pas mais qu’il jugera – quelqu’un le lui dira peut-être – hostiles, quelle qu’en soit la teneur. Ce qui ne saurait le disposer en notre faveur et lui confirmerait ce qu’il entend sans doute dire – un groupuscule de rebelles remettant en cause son autorité et salissant son image. Si je le rencontrais aujourd’hui je commencerais sans doute par une métanie – non imposée, en espérant qu’il m’écouterait ensuite. Une métanie collective ?
Je préfère toujours espérer. Que ceux qui sont aujourd’hui persécutés me le pardonnent.


Michel Mojaisky

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Alexandra de Moffarts le Sam 14 Nov - 23:02

Mais des pancartes qui lui demandent simplement de l'aide? Des appels désespérés à l'aide? Comment pourra-t-il juger cela salissant? Oui, si il les ignore, ce serait assez salissant d'image...

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Michel Mojaisky le Dim 15 Nov - 8:26

Faute de mieux il est sans doute difficile d'éviter quelques pancartes. Mais il me semble qu'elles devraient être identiques et respectueuses - "Votre Toute Sainteté, Archevêché en souffrance, aidez-nous" - sur 3 lignes, ou quelque chose dans ce genre. Vous aurez certainement de meilleures idées. Et préparer une lettre à lui remettre. Ne rien donner à la presse, sinon quelques explications verbales ne mettant pas en cause le Patriarche... Renvoyer aux 2 articles parus dans La Croix. Je peux me tromper, évidemment.
Bon dimanche !

Michel Mojaisky

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Tamara Chirinsky le Dim 15 Nov - 12:10

Je ne sais vraiment que penser, concernant le Patriarche . Au début, je ne pouvais croire qu'il permette de tels évènements et je me disais qu'il devait être sous influence chimique , que le courrier ne lui parvenait pas . Maintenant ,je me dis qu'il se fiche éperdument de nous et du sort de l'Archevêché . Je serais plutôt d'accord avec les deux dernières propositions , mais surtout pas avec une métanie non demandée , ce serait nous contredire . Le cas était différent pour le prêtre Vladislav qui fut pris à l'improviste et avait une lourde responsabilité sur ses épaules. S'il n'y a aucune pancarte et aucun message transitant vers la société civile , il semblerait que Job rassemble beaucoup de fidèles autour de sa personne . Il est assez sadique comme ça ; ne donnons pas dans le masochisme.

Tamara Chirinsky

Messages : 13
Date d'inscription : 22/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Michel Mojaisky le Dim 15 Nov - 14:28

Une métanie devant le patriarche en le suppliant de nous aider - je ne voyais pas ça comme du masochisme. Un signe de respect, de confiance, d'espoir... Un signe fort également. Je le ferais sans honte.

Michel Mojaisky

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Tamara Chirinsky le Dim 15 Nov - 15:29

En le faisant , nous cédons encore et il gagne du terrain pour un bon moment. Personnellement je n'ai aucun respect pour lui et je trouve que son comportement est odieux.Je comprends que d'autres respectent plutôt la fonction , mais les atermoiements ne font guère avancer .Je reconnais que le terme de "masochisme" est outré. Mais si nous entrons dans son jeu de manipulateur: d'ici qu'il s'attendrisse ...comme ils disent à Toulon :"J'ai le temps de tuer un âne à coups de figues molles". Ceci dit, je ne serai pas là et je respecte les décisions qui seront prises par les présents et les en remercie. Mes pensées avec vous .

Tamara Chirinsky

Messages : 13
Date d'inscription : 22/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le probleme...

Message par James Chater le Lun 16 Nov - 11:12

c'est que le Patriarche est responsable pour l'"élection" de mons. Job, et intervenir voudrait dire reconnaitre qu'il a fait une grande erreur. Or, quel prêtre, quel hiérarche, quel politicien, quel "leader" quelconque, n'a pas du mal a reconnaitre ses erreurs??

James Chater

Messages : 2
Date d'inscription : 09/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Michel Mojaisky le Lun 16 Nov - 14:12

Certains croient à une "promotion" pour l'archevêque, une sortie "honorable" qui sauverait la face à Constantinople.

Michel Mojaisky

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Niklhaussan le Mer 18 Nov - 8:44

Oui, moi aussi, je crois que ce serait une solution qui pourrait arranger tout le monde.

Niklhaussan

Messages : 57
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par James Chater le Mer 18 Nov - 8:45

Si seulement il ne fait pas souffrir d'autres gens!

James Chater

Messages : 2
Date d'inscription : 09/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Michel Mojaisky le Mer 18 Nov - 11:22

Une sublimation - selon le principe de Peter
https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter
"Hiérarques ayant atteint leur niveau d'incompétence
Peter remarque que plus le nombre d'échelons hiérarchiques est élevé, plus chacun voit une chance de parvenir à son niveau d'incompétence et de subir « la stagnation de Peter ». Il remarque que les hiérarques, quand ils sont devenus réellement incompétents, se complaisent à fréquenter des réunions, colloques, séminaires, symposiums, conférences... Le corps des hiérarques peut alors entrer en « lévitation » sous le nom de « sommet volant ». En résumé, on ne peut déboulonner un hiérarque incompétent pour les raisons suivantes :

seul un hiérarque peut le faire ;
s'il le fait, il se déjuge et admet son incompétence à discerner le personnel compétent ;
mais on peut toujours déplacer la sous hiérarchie que constitue le personnel sous ses ordres ;
le hiérarque reste ainsi seul à la tête d'une pyramide sans base, sur son « sommet volant »"
Et plus loin
"Pour un dirigeant constatant qu'il a des cadres supérieurs incompétents, il est conseillé de recourir à la « sublimation percutante ». Cette manœuvre, dont Peter avait constaté l'existence avant de publier ses idées, consiste à accorder à une personne incompétente une promotion vers un poste plus prestigieux en apparence, mais en fait à responsabilité très inférieure. À cet usage, Peter constate que les nouveaux postes ont des titres très impressionnants en comparaison de leur contenu. Ce principe correspond au proverbe latin promoveatur ut amoveatur (qu'il soit promu pour que l'on s'en débarrasse)"


Michel Mojaisky

Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: qe faisons nous

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum