Père Christophe, toujours suspendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 24 Fév - 23:05

Cela fait 7 mois que père Christophe D'Aloisio est suspendu injustement et pour des raisons obscures et inavouables.
Le Triode a commencé.
Bientôt, on entrera dans le Carême.
Bientôt, on va nous dire: taisez-vous, priez et attendez que l'Esprit Saint fasse la justice, ou mieux, n'attendez pas la justice de l'homme ou votre justice, mais acceptez la volonté de Dieu qui s'exprime par les évêques ou patriarches (j'ai déjà entendu ça quelque part). Arrêtez de demander que père Christophe soit remis dans ses fonctions.
Maintenant que nous sommes en 'Carnaval' (la semaine pendant laquelle l'orthodoxe peut dire sans pécher: je peux ne pas jeûner, moi, je ne suis pas pharisien comme les autres) je me permets encore de commettre le péché de protester contre les décisions épiscopales.
Donc, je proteste. Je m'indigne et je revendique, pendant que c'est encore permis.
On a entendu qu'une commission est allée à Constantinople. On a entendu que le Patriarche a appris qu'il n'y a pas eu de jugement, et il savait aussi que ce (sic!) jugement est basé sur 3 mensonges. Mgr Jean a déjà réparé les autres erreurs de Mgr Job qui étaient réparables – le prêtre qui était passé au Patriarcat de Moscou n'est plus suspendu, par exemple.
Pourquoi père Christophe est-il alors encore suspendu, après 7 mois, sans aucun jugement et sans aucune explication officielle, quand, d'après les règles, le délai maximal est de 5 mois?
Ceci crée du scandale. Le scandale fait beaucoup de mal à l’Église – des gens écœurés la quittent, par exemple, en voyant un vrai pasteur chassé.
Combien de temps devons nous encore attendre que la situation revienne au normal – ou suis-je trop naïve de croire que la justice soit la situation 'normale' pour notre Église?

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Lun 14 Mar - 14:55

Un texte en anglais, traduit et introduit par James Charter (copie de Facebook):


Almost eight months have passed since the suspension of the Orthodox priest Christophe D’Aloisio. Despite the departure of Monsignor Job of Telmessos, who was responsible for the suspension, nothing has been done to correct this injustice.

To the Ecumenical Patriarch, to Mons. Jean, and Mons Athenagoras, who are all involved in this scandal, I ask the following questions:

Why is père Christophe, who has done nothing wrong and by all accounts is a good priest, still in suspension?
Why is the hierarchy content to see his parish, which have been deprived of a priest for several months, taken hostage?
Why will no one take responsibility for this injustice?

Here is a translation into English of some reflections by Alexandra de Moffarts as to the reasons behind the suspension, written in August 2015. If she is only partly correct, the Orthodox Church is in deep trouble.

'Apart from the contradictions and the procedural irregularities, the question which arises is WHY père Christophe D'Aloisio is being ill-treated in this way ? Why are Archbishop Job [the former archbishop of the Exarchate] and the Greek Metropolitan in Belgium so intent on harming him ?

'The “official” reasons for the suspension (leaving aside the evident lies and falsehoods): père Christophe is accused of having taken his bishop to court, an act forbidden by the holy canons. The bishop in question is the Metropolitan of Belgium, first Mons. Panteleïmon, then, since December 2013, Mons. Athenagoras. The Metropolitan had demanded that père Christophe be dismissed from his function as inspector of the courses in Orthodox religion in the Belgium public school system. The Belgian state refused this demand in the court. (So it is not père Christophe D'Aloisio who took the Metropolitan to court, but the other way round.)

'For years, the young theologian Christophe D'Aloisio, talented, committed and devoted to the service of the church since a young age, has worked as an inspector and directed the new Institute of Orthodox St John the Theologian to the satisfaction of the Greek Metropolitan of Belgium. The question many ask is: why all of a sudden this demand from the Metropolitan for his dismissal, with all its consequences ?

'It is very difficult to uncover the real motives behind the persecution of père Christophe without going into lengthy, hard-to-read detail. I will try to limit myself to an outline that others can fill in. As in a piece of music, one can pick out several motives which I will try to describe.

1) The motive of Jealousy
The prolixity of the talents received by père Christophe is gradually transforming the satisfaction of the Greek Metropolitan and his other collaborators into a form of jealousy.

2) The motive of subversive integrity
Another element that explains the change in the attitude of the Metropolitan is the intellectual and moral integrity of père Christophe, which has caused him to refuse to take part in certain dishonest actions, for instance signing pro-forma diplomas for people who did not take the theological course or appointing these people as teachers or favouring certain people for the most prestigious posts (“the best schools”).
'It was then that the attacks began: ceaseless (though futile) attempts to oust him from his job, an attempt to close the theological institute he directs by withdrawing funds and creating a new parallel institute dedicated to Paul the Apostle, and now, the attempts to reduce him to lay status. We should also perhaps recall that for five years the Metropolitan of Belgium has blocked all state financial aid for the Brussels parish, without any declared motive.
The ethical motive is intermingled with a financial one, for in Belgium the recognised parishes, the posts of teachers of religion and of inspector are subsidized by the state. The person who controls these functions controls a source of revenue.
The attacks against père Christophe would not have reached such a degree of intensity were it not for the accession of Mons. Job [of Telmessos] as archbishop. It is apparent that, for other reasons that I will try to explain below, the wish to harm père Christophe was shared by this bishop.
For, beyond the base human reasons behind these attacks, it seems there exist more structural ones, which are part of the reasons behind the numerous attempts to destroy père Christophe :

3) the underlying structural motive
Père Christophe, who was fully and plainly commited to the archdiocese, the foundations of which are described in the text http://situationarcheveche.blogspot.fr/.../declarationsur..., represents a vision of the Church which the hierarchy, at least for the most part, seems to want to destroy.
- Père Christophe was president of Syndesmos for 12 years. This organization is known as a voice in favour of a Church above nations and power struggles, open to the world without however depending on it.
- Père Christophe is also very active in ACER, the movement of Orthodox youth which originated in the same context and is nourished by the same theological thought as the archdiocese and whose declared aim is the “churching of life”.
- He is also a member of the Fraternité [Orthodoxe en Europe Occidentale], which “considers itself a provisional instrument permitting the implantation into western Europe of a unified ecclesial life, this unity being sanctioned by a unified ecclesial structure at the service of all the Orthodox faithful”.
- In addition, père Christophe wrote a thesis on Nicolas Afanasiev, the theologian who revived the memory of the foundations of Orthodox ecclesiology from which we have been straying for centuries.
- Finally, père Christophe renewed a parish that is Francophone and multi-national, where he is highly appreciated and loved for his pastoral gifts, his ability to simply listen, for his prayer-filled and dynamic way of celebrating, adapted to the life of families, and for his inspired homilies.

'To sum up, père Christophe represents an orthodoxy that transcends nation and is creative, free and at the same time attached to the living tradition of the church. All this tends in the opposite direction from that in which the patriarchates are now heading: in general their aim is to retrench the church in the nations of origin, and whose pastoral activity is aimed exclusively at the last generation of émigrés, using ancient languages and insisting on blind obedience to the hierarchy and in the non-participation of the laity in any discussion or decision-making process.
I do not hesitate to say that it is for this reason, above all, that attempts were made to oust père Christophe from the Institute, from his role as inspector of Orthodox teaching in public schools, and, finally, the priesthood.

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Lun 14 Mar - 14:55

Voici le début du Carême.
Un des stichères de lundi (que je n'arrive pas à retrouver) parle du vrai jeûne (d'après Isaïe), qui demande aussi de 'réparer toute injustice' et 'déchirer tout contrat/document injuste'.
Qu'en est-il alors de notre prêtre, p. Christophe D'Aloisio, puni injustement pour rien et encore rien (sauf, faute non écrite: avoir courroucé un métropolite par ses talents, son intégrité et sa droiture), depuis 8 mois? Qu'en est-il de notre paroisse, privée de célébrations?
On le commence avec amertume, ce Carême, ici à Bruxelles.
Je veux bien pardonner, même si on ne m'a pas demandé pardon. Mais l'injustice reste et pèse encore plus maintenant.
Je me demande comment certaines personnes, haut placées dans l'Eglise de Belgique, ont célébré ce dimanche du Pardon. Ce sont peut-être simplement des rituels vénérables pour eux? Sans aucun lien avec leur vie et leurs actes?
Que Dieu leur pardonne et leur donne une goute de repentir et de bonne volonté envers nous, car chez Dieu, rien n'est impossible.

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 16 Mar - 15:42

Je rappelle qu'une parole de Métropolite Athénagoras de Belgique suffit pour que le procès contre p. Christophe s'arrête et que sa suspension qui semble mystérieusement en dépendre (même si personne n'ose mettre cela - officiellement - par écrit) s'arrête également. Retirer sa plainte: c'est tout. Déchirer le document injuste. D'ailleurs, cela l'arrangerait aussi, car il n'a pas beaucoup de chances à gagner.
Ce qui est révoltant est le fait que celui qui est responsable (bien que, sans Mgr Job, tout cela ne se serait pas passé) se permet de continuer sa persécution, et que c'est celui-là que le Patriarche écoute, apparemment. Et le fait que ce soit lui, et le patriarche, qui décident (ou qui ne décident pas), est non seulement non orthodoxe, mais hypocrite - car, officiellement, ils ne décident pas. Officiellement, c'est Mgr Job qui a suspendu p/ Christophe en enfreignant toutes les lois possibles (humaines, juridiques, canoniques...). Et maintenant, après le départ de celui-ci, il semble impossible de 'déchirer' cette suspension.
(Je me rends compte que rien qu'essayer d'expliquer de manière plus ou moins rationnelle cette histoire de fous donne des entorses aux cellules grises... Mgr Job a écrit.. Le patriarche a décidé, non c'est Mgr Athéganoras.. Mgr Job est parti. C'est l'évêque qui décide... mais c'est un autre évêque et donc c'est le patriarche qui décide.. c'est à dire Mgr Athenagoras... on tourne en rond!)

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 16 Mar - 15:43

3è jour de Carême. Mgr Athenagoras peut déployer toute sa méchanceté envers nous, mais il devrait savoir que la vérité éclate toujours, à la fin. Il restera dans l'histoire comme un persécuteur de justes et un ignoble évêque.

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Jeu 17 Mar - 18:41

4è jour du Carême. 'Apôtres, lampes lumineuses du Soleil de la justice - vous éclairez le monde
terrestre - et vous dissipez les ténèbres du MENSONGE.'

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Ven 18 Mar - 14:31

5è jour de Carême. 'Marchons dignement comme dans le jour - Détruisons de nous même tout écrit injuste - soulageons le prochain, ne mettons devant lui rien de mal qui le fasse
tomber' (Vêpres)

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Sam 19 Mar - 23:54

6è jour du Carême: 'Courage, Eglise du Christ - Résiste à ceux qui te combattent en vain - Ceux qui aiment le Christ, présents ou absents, te servent -' (Matines)

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 23 Mar - 22:51

Une paroissienne de Bruxelles a écrit la lettre suivante au patriarche. La traduction en français suit en bas.

A letter to the Patriarchate:

Your all Holiness Bartholomew,

I am writing this email from my office, 200 metres from Maelbeek metro station in Brussels. I arrived here 5 minutes before the bomb went off and have been understandably shaken all day. The lives of 34 people and counting were taken today due to hate and ignorance. I don’t know how else we can possibly explain it.

I am writing to you to ask you to have mercy on us. I am also a parishioner of the parish of St. Côme and Damien in Brussels, of which Father Christophe D’Aloisio is the priest. As you are aware, he has been suspended of performing all his priestly duties. Our only hope, if we do not want to be schismatic, is for you to give him your blessing to resume his duties.

I am begging you to do this.

I have been shaking in my office all day. Listening to sirens. Thinking of the people who were killed just down the street from me. In the tiny bathroom that we share, I hid away, fell down on my knees, and prayed Lord Have Mercy. Lord Have Mercy. Lord Have Mercy. It’s all I can say right now.

We cannot survive this hatred without our parish, without our home where we pray together, and partake of the body and blood of Christ. I am hungrier and thirstier than ever before for this Body, this Blood, and this community.

Father Christophe has never been anything but an amazing priest- with integrity and humility. The current situation is, I am sorry to say it, due to jealousy, even hatred. He is being punished for his integrity and humility now. Under any other circumstances, our parish would have welcomed another priest to come and take his place. But we cannot knowing that, accepting another priest in light of the circumstances, in light of the fact that Metropolitan Athenagoras simply does not want Father Christophe in his position, would be to accept that the Orthodox church is home to abuse and hatred. While we are not perfect, we cannot accept that this is the Church, that jealousy, abuse, is acceptable.

I am a mother of two small children. I want to raise them in the Orthodox Church. But I will not raise them in a Church that accepts - promotes - abuse, jealousy, and hatred. I am living, very literally, in the aftermath of hatred. I can walk past the rubble just up the street, I can hear the sirens, I can hear the screams of people injured, or who have lost a loved one.

We cannot let our parish — our Church — give in to this hatred. Even if it is almost imperceptible. Even if it appears to be simply a question of an administrative hiccup, or a disagreement. It is beyond that.

It is currently Lent. We just experienced a terrorist attack. As an Orthodox Christian, I feel homeless, alone. Where is my home? Where do I go? We need to pray together. We need to know that LOVE is stronger than hatred, that the light is stronger than the darkness.

But we cannot know that, if the days continue to pass, and nothing happens.

Silence in this situation, is death. It is the death of hope, it is the death of faith, it is the death of love.

Please do not be silent. Please show that you, the Patriarchat, care about us. Please do something. Do not ignore us, standing amidst the rubble of hatred.

Yours in Christ,
Caroline Milne Lossky


La traduction: "Votre Toute Sainteté Bartholomée,

Je vous écris cet e-mail depuis mon lieu de travail à 200 mètres de la station Maelbeek à Bruxelles. J’y suis arrivée 5mn avant que la bombe explose et comme cela est compréhensible j’ai été sous le choc toute la journée. Au moins 34 personnes ont personnes perdu la vie aujourd’hui à cause de la haine et de l’ignorance. Je ne sais pas quoi d’autre pourrait l’expliquer.
Je vous écris pour vous demander de nous prendre en compassion : Je suis également une paroissienne de la communauté Saint Côme et Damien, à Bruxelles, dont p. Christophe D’Aloisio est le prêtre. Comme vous le savez, il a été suspendu de toutes ses responsabilités pastorales. Notre seul espoir, si nous ne voulons pas devenir schismatiques, est que vous lui donniez votre bénédiction pour qu’il reprenne ses responsabilités sacerdotales. Je vous en implore.
J’ai été sous le choc toute la journée, en entendant les sirènes, pensant aux personnes tuées juste en bas de la rue, à quelque mètres de moi. Dans les toilettes communes, je me suis isolée en m’agenouillant et priant Seigneur aie pitié. Seigneur aie pitié. Seigneur aie pitié. C’est tout ce que je peux dire maintenant.
Nous ne pouvons survivre à une telle haine sans notre paroisse, sans notre maison où nous prions ensemble et communions au corps et au sang du Christ. Je suis plus que jamais affamé et assoiffée de ce Corps de ce Sang et de cette communauté.
P. Christophe n’a jamais été rien d’autre qu’un prêtre formidable, humble et intègre. La situation actuelle est due, je suis navrée de le dire, à la jalousie et la haine. Il est maintenant puni pour son intégrité et son humilité. En d’autres circonstances notre paroisse aurait accueilli un autre prêtre pour prendre sa place. Mais sachant cela, nous en pouvons pas accepter un autre prêtre, sachant que le métropolite Athéngoras ne veut tout simplement pas que le p. Christophe occupe sa fonction ; le faire serait accepter que l’Église orthodoxe est un lieu d’abus et de haine. Même si nous ne sommes pas parfaits, nous, ne pouvons pas tolérer que cela soit l’Église, que la jalousie et l’abus de pouvoir y soit acceptable.
Je suis la mère de deux jeunes enfants, je veux les élever dans l’Église orthodoxe, mais je ne les élèverai pas dans une église qui accepte – promeut – l’abus, la jalousie et la haine. Je vis littéralement dans les conséquences de la haine. Je peux marcher sur les décombres dans la rue, entendre les sirènes et les pleurs des personnes blessées ou qui ont perdu un proche.
Nous ne pouvons pas laisser notre paroisse – notre Église – céder à cette haine. Même si c’est imperceptible, même si cela apparaît n’être qu’une simple question administrative, un malentendu ou un désaccord, c’est au delà de cela.
Nous sommes maintenant en carême. Nous venons juste de vivre une attaque terroriste. En temps que chrétienne orthodoxe, je me sens, seule, sans abris. Où est ma maison ? Où dois-je aller ? Nous devons prier ensemble. Nous devons savoir que l’amour est plus fort que la haine, que la lumière est plus forte que les ténèbres. Mais nous ne pouvons pas le savoir si les jours continuent de s’écouler et que rien ne se passe. Le silence dans une telle situation est la mort. La mort de l’espérance, la mort de la foi, la mort de l’amour. Sortez, s’il vous plaît, de votre silence. Montrez-nous, s’il vous plaît, que le patriarche se soucie de nous. Faites s’il vous plaît quelque chose. Ne nous ignorez pas gisants dans les gravats et la haine.
En Christ,
Caroline Milne Lossky"

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 23 Mar - 23:02

10è jour de Carême: 'Malheur à ceux qui tirent l'injustice avec les cordes du mensonge et le péché comme avec les traits d'un char' (Isaïe 5 - lecture du jour)

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Jeu 24 Mar - 19:02

11è jour du Carême: 'Christ tends moi la main comme à Pierre - Que ne me recouvre pas le gouffre du désespoir - Que dans ton grand amour je ne sois pas la proie du monstre qui détruit les âmes.' (Matines)

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 30 Mar - 0:09

Hier, lors de l'Assemblée, quelqu'un a posé la question de la suspension de p. Christophe. Mgr Jean a répondu que le Patriarche lui a demandé par écrit de ne rien y faire, et a affirmé être celui qui devrait prendre cette décision. Il a aussi écrit que cette décision sera prise après seulement la fin de l'action judiciaire devant le Conseil d'Etat en Belgique (qui va durer probablement encore un an). Mgr Jean dit (avec grand regret) devoir obéir au patriarche.
Cette situation est intenable. Nous nous retrouvons à la case départ - après tant de mois de démarches - de lettres, de concessions, de discussions.
Le Patriarche a-t-il le droit, d'après la théologie orthodoxe, de s'immiscer dans les affaires d'un diocèse?
Maintenant, à la veille du Concile, peut-il vraiment se permettre de bafouer la théologie orthodoxe qu'un tel concile est censé professer?

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Alexandra de Moffarts le Mer 11 Mai - 8:03

Lettre de soutien de la part de Mgr Jean et du Conseil (datant du mois de mars):
http://tricoda.blogspot.be/2016/05/soutien-au-recteur-de-notre-paroisse.html

Alexandra de Moffarts

Messages : 50
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Père Christophe, toujours suspendu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum