L'obéissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'obéissance

Message par clerc caché le Mer 21 Oct - 22:18

Quelques réflexions personnelles sur l'obéissance. Chers confrères, n'hésitez pas à me corriger ou à compléter ce que je dis.
Nous, prêtres de paroisse, avons l'habitude de rencontrer des fidèles qui ne demandent qu'une chose: que nous décidions à leur place. Mais ce n'est pas ça la paternité spirituelle!
Le prêtre ou l'évêque ne sont pas là pour dicter la conduite des chrétiens, mais pour leur enseigner la parole de Dieu.
Il y a un cadre très spécifique dans lequel l'obéissance revêt un caractère différent, c'est celui du monachisme. N'étant pas moine, je me garderais de commenter ce que je ne connais pas.
Nos archevêques passés, Mgr Georges I, Georges II, Serge et Gabriel n'ont jamais exigé des fidèles et même pas de leurs prêtres d'obéir à leurs ordres AVEUGLEMENT.
D'ailleurs, s'ils l'avaient fait, ils auraient été contredits!
L'obéissance est naturelle quand celui qui inspire l'autorité est doué d'un charisme naturel. Mgr Job exige qu'on lui obéisse en martelant que lui aussi obéit (on se demande bien à qui?), mais il ne peut imposer cette obéissance que par la terreur. Dans pareille circonstance, l'obéissance s'appelle du terrorisme. Si l'évêque est l'icône du Christ, il ne peut pas inspirer la terreur.
Chers confrères, rentrez en vous-même et examinez votre propre sentiment: obéissez-vous aux ordres de Mgr Job parce que vous l'aimez et approuvez ses actions, EN CHRIST, ou parce que vous avez peur du bâton qu'il brandit pour nous punir?

clerc caché

Messages : 17
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obéissance

Message par clerc caché le Mer 21 Oct - 22:20

Juste encore une précision.
Vous viendrait-il a l'esprit de demander un conseil spirituel à Mgr Job pour une question pastorale?
Moi non. Ce serait l'une des dernières personnes à qui je penserais de demander conseil.
Tout est dit.

clerc caché

Messages : 17
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obéissance

Message par Invité le Jeu 22 Oct - 9:45

L’acte d’obéissance est un acte de notre orientation volontaire vers l’obéissance. Car Il ne suffit pas de commander pour être obéi.

Il est juste de respecter l’autorité de l’archevêque et de lui obéir, en tant qu’archevêque si et seulement si il exerce une juste autorité.

L’obéissance radicale et en toutes choses est due seulement si c’est un juste commandement.

La relation d’obéissance et d’autorité est une relation humaine : elle engage une coopération entre deux personnes, l’une ayant l’autorité, l’autre lui obéissant, qui s’exerce au sein d’un acte humain, intelligent et volontaire, dans une relation de coopération : Comme le père spirituel et le disciple dans la recherche de la vérité, et non pas à devenir une âme d’esclave. Car la seule obéissance est la recherche de l’inspiration intérieure, de la Vérité qui rend libre.

Il faut rappeler que l’autorité ne consiste pas dans le pouvoir de commander et que l’obéissance consisterait simplement à exécuter la volonté de l’archevêque. Si c’est cette notion là, aujourd’hui, nous avons toutes les démonstrations de la propension tyrannique de l’archevêque à exiger de tous une obéissance aveugle.
L’obéissance est la volonté aimante, mais c’est également un acte d’intelligence, une réflexion et ou l’exécution du commandement impliquent une adhésion volontaire, une adhésion d’amour sans retenue.

Car, sans amour, il n’y a pas d’obéissance “aveugle” à l’autre, et si il y a obéissance sans amour alors il y a du laisser-aller dans la relation spirituelle et ce n’est plus efficace.

Car aujourd’hui l’archevêque a une notion d’un “modèle d’obéissance pour les moines et l’ensemble du peuple de Dieu” qui est lourd de conséquences pour le futur de l’archevêché.

L’archevêque, dans l’exercice de son autorité est plus que maladroit, de plus son autorité est instrumentale: il devrait faire acte d’une intelligence pratique et de beaucoup plus de prudence.

La notion d'obéissance, y compris à la parole de Dieu, est toujours liée à la liberté.

Car en fin de compte, l’obéissance c’est de se donner, à soi-même, l'ordre d'obéir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obéissance

Message par Niklhaussan le Ven 23 Oct - 10:19

Patientez avant de disserter sur ces sujets : celui qui occupe abusivement le trône de notre archevêque à prévu, le 11 novembre prochain, de vous instruire sur ces sujets. Nous sommes en route pour le formatage du clergé et le remodelage de l'Archevêché... à moins que plusieurs ne décident d'ouvrir leur bouche ce jour-là ?.....

Niklhaussan

Messages : 57
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obéissance

Message par clerc caché le Sam 24 Oct - 23:04

Mgr Job a beau jeu de présenter ses clercs et ses fidèles comme des protestants. C'est probablement de bon ton auprès de tous les responsables patriarcaux, tant à Constantinople qu'à Moscou d'ailleurs.
Pourtant, nous prêtres de l'archevêché comme nos fidèles du reste, n'avons rien contre l'obéissance lorsqu'elle est définie avec sagesse! Il y a pas mal de textes qui ont circulé sur le sujet notamment dans Contact dernièrement, un texte de Raymond Rizk.
Comment Mgr Job définit-il l'obéissance?
En trois mots:
SOUMISSION
SERVITUDE
ALLEGEANCE

Comment définir l'obéissance théologiquement? Essayons de répondre intelligemment, avec des arguments.

clerc caché

Messages : 17
Date d'inscription : 20/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'obéissance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum